Encres naturelles à faire soi-même

Voici quelques recettes d’encres à partir d’ingrédients naturels, que vous pouvez confectionner vous-même. 

C’est aussi une activité ludique à faire avec les enfants !

Encre de baie :

Utilisez 1/2 tasse de baies fraîches ou de baies congelées décongelées ; les filtrer à travers une passoire pour obtenir du jus sans pulpe. Ajouter 1/2 cuillère à café de vinaigre (pour conserver la couleur) et 1/2 cuillère à café de sel (comme conservateur) et bien mélanger.

Encre de noyer :

Écrasez les coquilles de 12 noix en les mettant dans une chaussette et en les martelant légèrement. Versez les coquilles dans une casserole et couvrez-les d’eau, puis laissez mijoter 30 minutes. Après cela, retirez-les du feu et laissez-les tremper toute la nuit. Filtrez les coquilles de l’encre et ajoutez 1/4 cuillère à café de vinaigre pour aider à préserver la couleur.

Encre invisible :

Essayez d’écrire avec du jus de citron sur un morceau de papier à l’aide d’un pinceau. Une fois l’encre sèche, maintenez le papier sur un grille-pain pour le chauffer. Votre écriture doit apparaître en lettres brunes car les parties du papier contenant de l’acide du jus de citron brunissent plus rapidement que les autres parties. Vous pouvez également fabriquer de l’encre invisible à partir de parties égales de bicarbonate de soude et d’eau. Brossez le jus de raisin sur votre message secret pour révéler l’écriture – le jus de raisin acide réagit avec le bicarbonate de soude, qui est une base.

Encre noire :

Il existe plusieurs façons de fabriquer de l’encre noire. En voici une simple : prenez un jaune d’œuf, ½ cuillère à café de lampe noire, ½ tasse de miel et une cuillère à café de gomme arabique. Le noir de lampe est disponible dans le commerce ou vous pouvez le faire vous-même en tenant une assiette ou un récipient au-dessus d’une bougie allumée (il faudra cependant un certain temps pour collecter une demi-cuillère à café). Mélanger tous les ingrédients pour faire une pâte épaisse et ajouter suffisamment d’eau à cette pâte pour la diluer afin qu’elle s’écoule facilement sous forme de fluide.

Encre brune :

Vous aurez besoin d’une cuillère à café de gomme arabique, de quelques sachets de thé ou de quelques cuillères à soupe de thé en feuilles (plus si vous voulez une couleur plus foncée) et d’une demi-tasse d’eau bouillante. Versez l’eau sur les sachets de thé ou le thé en vrac qui est placé dans un grand bol, ajoutez la gomme arabique et laissez infuser pendant environ 15-20 minutes. Écrasez les feuilles de thé avec une cuillère pour extraire autant d’essence de thé que possible et passez dans un bol propre. Le liquide doit être refroidi avant d’être mis en bouteille pour le stockage et l’utilisation.

Le chou rouge magique :

Avec un seul légume, vous pouvez produire de nombreuses couleurs différentes. Prenez juste le chou rouge par exemple ! Le jus nous donne du violet, mélangé à du jus de citron c’est plus pourpre, du savon le rend bleu, et du « thé de cendres » (eau chaude + cendre, puis filtré) le rend vert d’eau ! L’addition de bicarbonate de soude aux solutions change également les teintes… Et tout cela est dû à des valeurs de pH différentes.

Pour aider à prévenir des moisissures, on peut aussi utiliser des clous de girofle entiers.

Tempera

C’est un mélange non-végétalien ; la détrempe traditionnelle faite avec du jaune d’œuf. Ici simplement mélangé avec de l’argile, de la terre ou du fusain broyé.

Pour une version végétalienne, on peut utiliser de l’aquafaba : c’est l’eau dans laquelle les graines de légumineuses telles que les pois chiches ont été cuits.

Voici une liste de couleurs végétales faciles à se procurer.

La plupart du temps, la couleur obtenue correspond plus ou moins à la couleur du végétal.

Rouge : pétales de rose rouge, coquelicot, cerises…

Rose-rouge : betterave

Rose : fraises

Rouille : paprika

Orange : carotte, safran

Jaune : fleurs de pissenlit ou de bouton d’or, la racine de curcuma donne une couleur très soutenue.

Vert : herbe, feuilles vertes (utiliser des feuilles souples : menthe, pissenlit, orties…).

Bleu : le chou rouge. Et oui le jus du chou rouge (qui est violet) est bleu !  

Marron : café moulu, brou de noix (c’est l’enveloppe verte de la noix mais ça donne un colorant très foncé et très puissant, attention gants obligatoires !)

Kaki : thé vert

Pour utiliser ces encres naturelles, vous pouvez trouver de jolis tampons encreurs en bois, et des éponges en bambou et konjac pouvant servir de recharge d’encre.

Continuez votre visite dans notre boutique zéro déchet !

Laisser un commentaire

Votre panier

×